Projet « Lumières »

Le projet Lumières a été abordé par l’Ecole La Prairie. Dans la continuité du projet initié à Langres qui reprend l’encyclopédie de Denis DIDEROT. La Prairie la revisite à sa manière, et y apporte une touche de marocanité.

Revisiter la démarche de l’Encyclopédie ? Qu’est-ce que l’esprit de l’époque « des lumières » ?

Au départ, c’était les deux questions à élucider pour se lancer sereinement dans le projet.

Sitôt les premières explications données par leurs enseignants, la problématique s’est imposée d’elle-même. Comment Diderot aurait-il intégré des particularités culturelles, notamment celles du Maroc, dans l’encyclopédie de l’époque et qu’en serait-il aujourd’hui?

Visite de Pascal NOTTET

Pascal NOTTET, (alias RASCAL), a fait une première résidence à l’Ecole La Prairie. Il a lancé les élèves sur la piste de l’esprit des lumières et de l’encyclopédie. Cette réflexion a permis d’enclencher le suivi de l’enseignante d’arts visuels, Zakia BADSSI.

Son insistance a porté sur la particularité de l’illustration vis-à-vis de l’écrit en mettant en avant qu’il faut « faire ressortir le regard d’un enfant pour expliquer à d’autres enfants ». Ainsi, c’est à travers 6 thématiques, tantôt proches tantôt éloignées des préoccupations de l’époque que les élèves se sont exercés à dessiner pour expliquer ! Dessiner pour informer ! Bref, dessiner pour faire comprendre !

Le but du projet Lumières

Faire comprendre et faire partager leurs particularités culturelles marocaines, celles du monde qui les entoure, sur des sujets aussi simples que la poterie, le calendrier, la communication, les ustensiles de cuisine ou la calligraphie. Ce sont les choix de partage de nos élèves dans un des langages universels qu’est l’illustration.

En cascade, dans le monde d’aujourd’hui, la place du numérique est omniprésente dans tous les supports et moyens de communication.

Diderot y aurait certainement recouru et il paraissait inévitable de l’aborder aussi que ce soit sur le registre visuel ou auditif pour mieux expliquer, pour mieux faire comprendre.

Une seconde résidence d’artiste, celle de Franck PREVOT (l’auteur des textes de l’album, Lumières, l’Encyclopédie revisitée), qui a permis d’accompagner les élèves et leurs enseignants dans une autre dimension de la communication et du langage, celle de la rédaction de l’écrit.